Régulation dynamique de puissance

Profiter au maximum de l'énergie solaire sans surcharger le raccordement principal.

Octobre 2019

Dynamische vermogensregeling


De nombreux professionnels souhaitent réduire au maximum leur facture énergétique en installant des panneaux photovoltaïques. Ces derniers sont la solution logique pour les entreprises ayant une grande surface (inutilisée) en toiture et une consommation annuelle élevée. Les industries à forte consommation (exemple : l'agro-alimentaire) ont tout intérêt à produire le plus possible leur propre énergie. Il est alors très intéressant d’installer beaucoup plus de panneaux et de puissance d’onduleur que supportés par le fusible principal.

Problématique

Il y a une limite à la réinjection dans le réseau. Cette limite est le raccordement principal, car en cas de sur-courant, le fusible saute et la société est plongée dans l’obscurité. Il est possible de renforcer le fusible principal, par exemple de 3 x 80 A à 3 x 125 A, mais ce n’est pas une solution rentable. Ce coût se décline par des coûts de commutation, par le coût annuel de l’augmentation de la taxe fixe et par la réduction de compensations financières. 

Solution

La solution pour les grands systèmes consiste à limiter le taux de réinjection. Ce n'est possible que lorsqu'un dispositif est prévu pour empêcher le déclenchement du fusible principal. SMA excelle dans ce sujet; nous fabriquons des onduleurs et rendons possible la régulation dynamique de leur puissance. SMA offre une solution globale ainsi que la possibilité de télé-réguler la puissance des onduleurs PV. 

Nous expliquons dans cet article en quoi consiste un système de régulation de puissance et quels produits sont nécessaires pour ce faire.

Avantages

Vous n'avez plus besoin de prendre en compte le raccordement principal et vous pouvez installer les PV en fonction de votre consommation. Le coût total de l'installation est inférieur au coût total de renforcement du raccordement principal. Si la consommation instantanée est réduite, il n'y a aucun risque de black-out dans l'entreprise. La puissance de sortie des onduleurs est régulée en fonction de la puissance maximale de réinjection au niveau du raccordement au réseau. 

Contenu de cet article

La solution la plus simple et la plus efficace :
Pilotage des onduleurs avec le Data Manager M en combinaison avec le SMA Energy Meter
Autres solutions :
1.    Commande des onduleurs à l'aide du Power Control Module 
2.    Fonctionnement du Power Control Module (PCM)
3.    Commande des onduleurs compatibles SMA à l'aide du Power Control Module
4.    Pilotage du Power Control Module